artiste invité / géraldine gonzalez

01-recto-save-the-date-gg-thierry-malty-0ce3bbca5daf1e29304cb807a1b352c8

Diplômée de l'Ecole Supérieure d'Arts Appliqués Duperré, Géraldine Gonzalez évolue dans un monde qui joue en permanence de l’objet inutilitaire et de la trouvaille mais d’où, cependant, le fonctionnel n’est pas absent. Les matériaux légers qui renvoient ou laissent passer la lumière sont à l’honneur : papier, nacre, cristal, paillettes... lui apportent toutes les qualités désirées de transparence et de légèreté. La rencontre avec le cristal, qu’elle doit à une commande de Baccarat, marque un tournant dans son travail. Dès lors, le travail emprunte au baroque sa fantaisie et sa préciosité. Chaque pièce est unique, dessinée puis maquettée en trois dimensions à la main. Les mises au point techniques - structure, lumière, son, mouvement - se font avec la complicité de Xavier Caron depuis de nombreuses années.

Ses pièces captent si bien la lumière qu’elles créent un climat d’apesanteur. Géraldine Gonzalez pose les jalons de part et d’autres de territoires artistiques soigneusement délimités présentant une parenté avec des artistes inclassables comme Jeanine Janet ou Jean Cocteau.
Ses références sont plus évidentes encore dans la scénographie de vitrines que lui confient certaines grandes marques de luxe – Guerlain, Chanel, le Bon Marché, le Printemps Haussmann, Les Galeries Lafayette, Liberty (Londres) ou John Derian Company et Bergdorf Goodman (New York). Elle a également collaboré avec Christian Lacroix, Sonia Rykiel, Chantal Thomass, Baccarat, Van Cleef & Arpels, Givenchy et Kenzo.
Géraldine Gonzalez a exposé dans plusieurs galeries : la Galerie Epoca, la Galerie Joyce, la Galerie salon et Maison Parisienne, ainsi qu'à la Progress Gallery.
Elle s’aventure également dans les décors de cinéma, avec “ Gainsbourg, Vie héroïque ” de Joann Sfar.

Aujourd’hui artiste-artisan reconnu, elle est entrée dans plusieurs collections. Parmi les différentes acquisitions, on peut citer : une « Chaise » en cristal lumineuse surdimentionnée et les appliques « Flammes de cristal », acquises par le musée Francisque-Mandet de Riom et une « Ombrelle » en cristal lumineuse, par le Musée des arts décoratifs de Namur Hôtel Groesbeeck - de Croix. La fondation Michelangelo à Genève lui a également fait l’acquisition de 36 méduses en papier qui sont exposées depuis fin décembre 2019.
La même année, les Ateliers d'art de France, sous la collection Artistes de la Matière, éditent la monographie "Géraldine Gonzalez, L'orfèvre de la Lumière".

Dernièrement, elle a participé une exposition collective Maison Parisienne à l'Hôtel Brown (Londres - 2018) et à l'Hôtel Le Meurice (Paris - 2019).
En 2020, elle présente ses oeuvres à la Maison Guerlain avec son « Bestiare Imaginaire ».

œuvres exposées