artiste invité / marco godinho

19894468_10213413524835235_1695003657_n-c833f335998e2f300e42ea551289742f

Né en 1978 à Salvaterra de Magos au Portugal, Marco Godinho est arrivé à l'âge de 9 ans au Luxembourg qui est désormais, avec Paris, son point d'attache.
Marco Godinho déploie depuis une dizaine d’années un univers singulier, oscillant entre une réflexion sur notre expérience subjective du temps et de l’espace et des œuvres traversées par la littérature et la poésie. Son expérience de vie nomade, prise entre deux cultures et plusieurs langues, a donné lieu à une exploration sensible des questions d’exil, d’expérience, de mémoire mais aussi des conventions géographiques qu’il investit par sa subjectivité. Installations, vidéos, dessins et projets participatifs dessinent la carte d’un monde où les trajectoires reflètent les itinéraires personnels et posent la question du multiculturalisme.

Il a déjà présenté son travail lors d'expositions collectives : Mondes Nomades en 2016 au MAMAC ; Mondes flottants à la 14ème Biennale de Lyon en 2017 ; Tous, des sang-mêlés au Mac Val de Vitry-sur-Seine la même année ; Intériorités (2ème volet de La Traversée des Inquiétudes - commissaire Léa Bismuth) en 2018 à Labanque - Centre de production et diffusion en arts visuels (Béthune).
Plus récemment, il présente Kissing the sun, touching the moon, mixing the waters, exposition "pensée comme un voyage tout en mettant l’accent sur l’exploration de gestes liés à des phénomènes naturels" au Centre d'Art Contemporain Le Parvis - scène nationale Tarbes Pyrénées (2019).