artiste invité / julie chaffort

juliechaffort-6623497fd7766978685882b2d8d48d3d

Julie Chaffort, née en 1982, vit et travaille à Bordeaux, France.
Oeuvrant dans les champs du cinéma et de l’art contemporain, Julie Chaffort s'intéresse tout particulièrement à l'immensité et à la vacuité des territoires naturels, à leur aspect désertique et délaissé ; ses films et vidéos sont habités par une certaine lenteur, invitant à l’écoute et à la contemplation, mais jouant aussi sur les registres de l’absurde, de la chute, de la surprise et du décalage.
Pour Julie Chaffort, le cinéma est un médium dominant, naturel, qu’elle choisit très tôt de développer, à l’école des beaux-arts de Bordeaux où elle étudie, puis auprès de Roy Andersson qu’elle assiste, et de Werner Herzog dont elle suit le séminaire à sa Rogue Film School à New York. En 2013, elle expose au Centre International d’Art et du Paysage de Vassivière Hot-Dog, moyen-métrage qu’elle y a réalisé la même année en résidence. L’année suivante, elle présente sa première exposition personnelle Jour Blanc au Centre Clark de Montréal, avec des installations vidéos et sonores créées in situ.

En résidence à Pollen à Monflanquin 2015, elle réalise le moyen-métrage La barque silencieuse ; ce film, « aussi facétieux qu’émouvant, aussi déroutant que respectueux de tout ce qui s’offre à voir et à entendre » pour Jean-Pierre Rehm, est sélectionné en 2016 en compétition française et premier film au FID Marseille. Il est également projeté lors de l’exposition Jeune création 66ème édition à la galerie Thaddaeus Ropac Paris Pantin et remporte deux prix indépendants, avec deux expositions en 2016, l’une à la Progress Gallery, Entre chiens et loups, et l’autre à la galerie du Pavillon à Pantin, Les cowboys. Julie Chaffort a aussi été lauréate de nombreux autres prix ces derniers mois, associés à des expositions : le prix « Talents Contemporains » 2015 de la fondation François Schneider pour l’œuvre Montagnes Noires avec une exposition en 2017, le prix « Mezzanine Sud » en 2016 du Frac Midi-Pyrénées associé au CIC Sud-Ouest avec une exposition en 2016-2017 aux Abattoirs à Toulouse, et le prix Bullukian en 2016 pour lequel Julie Chaffort crée Somnambules pour une exposition à la Fondation Bullukian à Lyon

œuvres exposées